Prendre la parole en public est un exercice redouté par certains, recherché par d’autres. La parole, au-delà de la communication de base, est surtout un miroir de nous-même. Elle reflète notre personnalité avec ses forces et ses fragilités.

Les entreprises recherchent des gens qui savent prendre la parole car cette aptitude est associée à des qualités comme le charisme, le leadership et la confiance en soi. Et si vous appreniez à mieux parler de vous en vous racontant, et sans “vous la raconter”?

C’est quoi la confiance en soi ?

La confiance en soi c’est le carburant de notre capacité d’agir. Elle se met en place dans l’enfance et se consolide à l’adolescence. Les parents jouent un rôle important car leur attitude va stimuler l’enfant et lui donner l’envie d’en faire plus. C’est dans l’action que se consolide la confiance en soi! Essayer des choses c’est potentiellement croiser l’échec, et il ne s’agit pas de l’aimer ou de le rechercher, mais de l’accepter comme une des dimensions de l’expérience. Il y a une culture de “l’intelligence de l’échec” à transmettre à nos enfants, pour qu’ils en tirent des apprentissages et ne s’isolent pas dans l’impuissance face aux difficultés.

La notion de confiance en soi est à relier à la notion de progrès, comme dans nos vies d’adultes; dans l’entreprise ou dans le sport, c’est en progressant que l’on prend confiance en soi.

C’est très bien tout ça, mais quel est le lien avec la prise de parole ?

Comment se différencier ?

Dans les ateliers que je mets en place, je travaille sur deux plans. L‘art de se raconter ou l’éloquence, car ils permettent de mettre à jour, toutes les compétences que vous possédez, de même que vos qualités et vos valeurs. Cela permet de générer de l’émotion et de redonner du sens à vos propos. En générant une parole vraie, la qualité des échanges avec vos interlocuteurs sera bien meilleure.
J’utilise aussi des exercices de théâtre, qui intègrent pleinement le langage du corps. Vous n’intervenez pas de la même manière lorsque vous dirigez, vous soutenez, vous défendez… Il s’agit donc d’expérimenter dans des jeux de rôle, d’autres facettes de votre personnalité. En sortant des ornières de vos habitudes vous allez développer d’autres qualités, progresser et ainsi renforcer votre confiance en vous.

Ce qu’il faut avoir à l’esprit lorsque vous prenez la parole

Sortez de la comparaison

Dégagez-vous des comparaisons et des compétitions sociales… Il y aura toujours des plus forts et des plus faibles que vous. Misez sur votre savoir-faire, montrez votre savoir-être et exprimez ce qui fait de vous une personne unique.

Faites la part des choses

Acceptez que l’on ne puisse pas être bon dans tout. Cette notion d’acceptation de soi est centrale. Être capable de nommer ses limites peut être rassurant pour un employeur ou un client et même en famille! Cela signifie que vous ne mettrez pas tout le monde dans l’embarras sur le terrain, en ventant des compétences que vous n’avez pas au final. Si vous reconnaissez vos limites, vous pouvez ainsi vous associer ou obtenir de l’aide pour aller plus loin.

Regardez-vous avec bienveillance

Mal parler de soi, c’est comme insulter un ami, cela n’apporte rien de bon et salit votre image. Nous sommes tous perfectible, alors n’oubliez pas que le respect, comme l’amour, commencent par soi-même.

Acceptez la reconnaissance

Nul besoin d’être performant pour être reconnu au sein d’un groupe. Soyez authentique, la générosité, la modestie, l’humour sont des qualités qui peuvent y être très appréciées. Lorsque vous prenez la parole soyez attentifs aux manifestations positives à votre égare.

Manifester son désir

Dites ce qui nous fait vibrer, ce qui entretient votre motivation, nourri vos passions. Nous oublions souvent que la notion de désir est structurante. Si vous nommez vos désirs, vous avez plus de chances de les voir se matérialiser.

L’accoutumance

L’aisance vient de la répétition. Elle renforce le sentiment de sécurité, alors prenez la parole le plus souvent possible et n’oubliez pas pour autant d’écouter.

Vous avez envie de voir le monde autrement ?